samedi 30 avril 2016

Vixen teen girl is seducing old guy to nails her juicy cunt. Gustavo Mazzatella.

Rinçage d’un rasoir dans un lavabo. Un homme d’environ 45 ans finit de se raser le cou dans la salle de bain. Son bouc semble nickel. Une jeune femme le rejoint, en sous-vêtements.
« - What do you want ?
- I want sex with you.
- Aaarrgh... You are too young.
- Please... »
L’homme ne semble pas disposé. Il lui explique qu’elle est trop jeune, beaucoup trop belle. Mais la jeune brune ne se dégonfle pas et embrasse celui qui pourrait être son père... qui finalement, sans trop de résistance, se laisse faire et a l’air d’apprécier. Plan serré sur ce roulage de pelle intense.

Tout en l’embrassant, mademoiselle caresse à travers son jean les couilles de
monsieur, qui lui-même tâte les seins de celle qui porte une culotte et un soutien-gorge de couleur blanc.
« I want suck ! »
Elle l’entraîne dans la chambre à côté.
« I can’t do that baby, I’ll do have problems... »
4 secondes plus tard, le voilà allongé sur le lit dégrafant le soutien-gorge qui n’en demandait pas tant. Ce monsieur semble aussi résistant qu’un Pétainiste Français pendant la seconde guerre mondiale ! Il lui caresse les seins avec ses deux mains. Si bien qu’elle lui demande :
« - You like ?
- Oh my god... »
Descente du jean de monsieur ! Une belle bite en érection apparaît, pour le plus grand plaisir de celle qui ne pense plus qu’à l’engloutir. C’est très vite chose faite. De sa main gauche, elle lui malaxe les testicules tout en le suçant. Le vernis bordeaux sur les ongles accompagne brillament les va-et-viens de la bouche. The « old » boy gémit. Langue. Gland. Regards coquins. Elle ne mentait pas tout à l’heure : sa fellation est sincère !

Alors que l’homme souhaite que cet instant ne cesse jamais, sa tigresse l’enjambe afin de venir lui faire goûter ses lèvres qui viennent de croiser le fer de sa queue, puis carrément lui présenter sa chatte ! Oui : elle vient lui mettre directement sur le nez ses lèvres inférieures... D’une lèvre l’autre ! Elle écarte sa culotte toujours blanche de sa main droite et ne boude pas son plaisir. Entièrement rasée, l’entrejambe de la demoiselle est léchée comme il faut.


Sans transition, nous retrouvons nos tourtereaux en pleine baise : la fille à la culotte sur l’homme au bouc. Pour l’instant, c’est plutôt elle qui se tape tout le boulot. Gros plan des deux sexes emboîtés. Mademoiselle n’a toujours pas quitté sa culotte.  Il semblerait qu’elle porte également des bas noir et des talons aiguilles assortis. Le mec, sans doute en mal de virilité, décide alors de prendre les choses en main. Retournement de situation, et il se retrouve sur elle. Toujours sur le même lit. C’est maintenant lui qui donne le rythme et l’enfonce. On aperçoit la main de la jeune femme et ses doigts vernis sous les couilles du bonhomme. Elle caresse en accompagnant le mouvement, comme si c’était un gode. Quelques baisers.

Un peu plus sur le côté dorénavant, il semblerait que la queue s’engouffre mieux. Les va-et-viens irréguliers font crier plus fort notre jolie brune. Un peu de gymnastique ! Elle se contorsionne et se remet sur lui, mais sur le dos cette fois. Cela lui permet de se titiller le clitoris en même temps. Sans transition de nouveau, un beau tableau s’offre à nous : le bouc exalté se retrouve le nez dans l’anus de mademoiselle, à quatre pattes sur le lit. Il lui bouffe littéralement la raie l’espace d’un instant, avant de la prendre en levrette. Nous voyons la scène quasiment du dessus. Tout va pour le mieux, l’homme remonte légèrement son t-shirt noir, ce qui nous permet d’admirer son bide. Claquements. Bas ventre contre fesses. Les rideaux sont fermés, une petite lampe avec un abat-jour rouge trône sur la table de chevet. Claquements de plus en plus violent, nous approchons du final !

Tout en continuant son travail de marteau piqueur, l’homme vient mordiller l’oreille de celle qui est en train de se faire prendre. Ses jouissements sont conformes. Une dernière non transition, et mademoiselle se retrouve bite en bouche, toujours une main aggripée aux couilles qui ne vont plus tarder à se vider. C’est seulement 4 secondes plus tard que le sperme jaillit, une moitié sur la joue de la « teen » et l’autre moitié dans sa bouche. Une éjaculation banale. Sa langue essuie la queue toujours bien dure. Gémissements satisfaits du « old guy ». Fin.

Gustavo Mazzatella.

Source : www.youporn.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire